AGEFI Luxembourg - Mai 2022

AGEFI Luxembourg 2 Mai 2022 Economie / Banque privée Par Vincent JUVYNS, GlobalMarket Strategist, J.P.MorganAssetManagement D epuis le 24 février, la guerre enUkraine, et le risque que celle-ci ne conduise à une nouvelle guerre froide, a logique- ment fait passer au secondplan la plupart des autres défis auxquels l’humanité est confrontée, à l’instar du réchauffement climatique. Néan- moins, les sanctions économiques pri- sent contre laRussie devraient paradoxalement nous permettre d’accé- lérer notre lutte contre le réchauf- fement climatique. En effet, nombredepays souhai- tent aujourd’hui s’affranchir de leurdépendanceénergétiquevis- à-vis à la Russie, et donc vis-à- vis des énergies fossiles. L’Europes’estparexempleenga- gée, dans le cadre de son pro- gramme RepowerEU, à cesser ses importations de gaz et de pétrole russe d’ici 2030, en investissant notamment massivement dans le déve- loppement des énergies renouvelables. Cependant,lasourced’énergielaplusdurableestcelle quel’onn’utilisepasetle«thinktank»,Bruegelestime que l’Europe pourrait aisément réduire sa consom- mation d’énergie d’un volume équivalent à lamoitié de ses importations énergétiques de Russie. C’est pourquoi nombre d’états membres propo- sent des primes et autres incitants fiscaux pour aider les particuliers et les entre- prises à privilégier des constructions durablesetinvestissentpouruntransport durable en accélérant par exemple le déploiementdebornesderechargement pour voitures électriques. Si la guerre en Ukraine et le réchauffe- ment climatiques nous obligent à nous affranchir des énergies fossiles, notamment en privilégiant les énergies renouvelables et en réduisant notre consommation avec des constructions et des trans- ports plus durables, elle nous oblige aussi à repenser nos productions de matièrespremières industrielles et agricoles. En effet, la Russie produit notam- ment 44% du Palladium auniveaumondial,unmétalindispen- sable à la production de pots catalytiques dans l’in- dustrieautomobileetdontonnepeutdoncsepasser. Or, cemétal comme d’autres peut se recycler indéfi- niment et les sanctions économiques contre laRussie nous obligent donc à accélérer notre transition vers une économie circulaire en développant les filaires de recyclage. Silesmétauxindustrielsserecyclent,cen’estmalheu- reusementpaslecasdesmatièrespremièresagricoles comme les engrais et le blé dont la Russie représente respectivement 28% et 10% de la production mon- diale. Il faut donc optimiser les récoltes ailleurs, tout enutilisantmoins d’engrais azotés et d’eau. Nombre de technologies existent aujourd’hui pour favoriser une agriculture plus durable, tant en ce qui concerne l’optimisation de la production agricole qu’en termed’alternatives alimentaires, notamment à la viande, dont la production est «gourmande» en terres agricoles. Enconclusion,laguerreUkraineaaumoinsunpoint positif,c’estqu’elleconcourtindirectementàaccélérer les politiques de lutte contre le réchauffement clima- tique et a l’heure ou lesmarchés broient dunoir, il est important que les investisseurs en prennent conscience. Guerre froide et réchauffement climatique : même combat ! C hristine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a annoncémercredi 11mai que l'insti- tutionpourraitmettre fin à sonprogramme d'achats d'actifs (APP) audébut du troisième trimestre et relever ses taux "quelques se- maines" plus tard. Christine Lagarde conforte ainsi les attentes dumar- ché surunehaussedes tauxd'intérêt en juillet pour la premièrefoisenplusdedixansdanslebutdemaîtri- ser la hausse recorddes prix à la consommation. La plupart des autres grandes banques centrales ont déjà relevé leurs taux mais la BCE, plus atten- tiste, continue d'injecter des liquidités dans le sys- tème financier par le biais des achats d'obligations sur lesmarchés. "Mes attentes sont qu'ils [les achats d'obligations, ndlr] devraient être achevés audébut du troisième trimestre", adéclaréChristineLagarde lors d'une conférence en Slovénie. "La première hausse des taux (...) aura lieu quelque temps après la fin des achats nets d'actifs (...), ce qui peut signi- fier une période de quelques semaines seulement", a-t-elle ajouté. Un nombre croissant de membres du Conseil des gouverneurs de la BCE appellent à une hausse de taux en juillet face à l'inflation, qui a atteint 7,5% sur un an le mois dernier, bien loin de l'objectif de 2% fixé par la banque centrale Source : Reuters La BCE prépare une hausse des taux d’intérêt en juillet t Economie / Banque privée Des nuages au printemps (David SEBAN-JEANTET, Société Générale Private Wealth Management) p.1 et 3 Fonds d’investissement : comment se profile la distribution de demain ? (Guillaume SCAFFE, Markus SCHWAMBORN, Deloitte) p.1 et 5 Guerre froide et réchauffement climatique : même combat ! (Vincent JUVYNS, J.P. Morgan AM) p.2 La BCE prépare une hausse des taux d’intérêt en juillet (Reuters) p.2 Les banques, principal moteur de l’économie luxembourgeoise (Réunion de l’Association des Banques et Banquiers Luxembourg - ABBL) p.4 Pierre Mendès France, un destin d’économiste key- nésien inabouti (BrunoCOLMANT, ULB,Académie Royale de Belgique) p.6 « La communauté internationale doit faire preuve de solidarité » (Yuriko BACKES, ministre des Finances - réunions du FMI et de la Banque mondiale) p.6 Drive Governance, Risk and Compliance to the centre of the business (Rym DELCROIX, CONNECTreg) p.6 Il n’y en aura pas pour tout le monde (Philippe LEDENT, ING) p.8 Le moral tient bon, mais… (Publication mensuelle du STATEC sur l’état de la conjoncture luxembourgeoise) p.8 « Le Luxembourg a développé une expertise re- marquable en matière de microfinance » (Yuriko BACKES, ministre des Finances) p.9 « Nous avons rompu avec succès notre dépen- dance vis-à-vis de la Russie » (S.E. M. Piotr WOJTCZAK, Ambassadeur de Pologne) p.10 « Le Luxembourg saura relever les défis auxquels le pays est confronté » - Présentation du PSC et du PNR 2022 (Yuriko BACKES, ministre des Finances) p.10 « Le secteur financier offre des perspectives de coopération prometteuses pour le Luxembourg et le Portugal » (Yuriko BACKES, ministre des Finances) p.12 EAMs and Custody Banks, at a crossroad (Eric CRABIÉ, Romual POOS, BearingPoint) p.12 Lamonnaie fondante (BrunoCOLMANT,Académie Royale de Belgique) p.13 Où va le monde avec cette guerre en Ukraine ? (Jean MARSIA, Société européenne de défense AISBL - S€D) p.14 Is Dollar still the king or is it the race to a post USD world? (François MASQUELIER, Simply Treasury) p.15 t Fonds d’investissement FFF22: the Luxembourg reference conference wel- come Pierre Gramegna as keynote to celebrate its 10th anniversary (FARAD) p.16 StockExchangeDay; CMU in the limelight p.16 Focus on loan originating: will AIFMD 2 proposals provide further clarity in Europe? (Laurent CAPOLAGHI, Vincent REMY, Elisa FARALDO TALMON, EY) p.17 TVA : une évolution pour les services de gestion de fonds d’investissement ? (Raphaël GLOHR,Michel LAMBION, Deloitte) p.18 La guerre en Ukraine va-t-elle déclencher une crise alimentaire mondiale ? (Maxim MANTUROV, Freedom Finance Europe) p.18 Le ralentissement inévitable de la conjoncture mondiale semble avoir débuté (Guy WAGNER, BLI - Banque de Luxembourg Investments) p.19 Inflation et taux d’intérêt à long terme - perspectives (Volker SCHMIDT, ETHENEA) p.19 LuxSE reports record results for 2021 p.20 ESG is shaping the future of Real Estate (Dario ZAMBOTTI, Raul GARCIA-RODRIGUEZ, Deloitte) p.20 Modèles opérationnels enAssetManagement - assu- rer la préparation à l’avenir (Arnd HEßELER, Carsten WITTROCK, Manuel HOBISCH, FränkHAMÉLIUS, zeb consulting) p.21 RevampedCSSF outsourcing guidance for the finan- cial sector (Carmen SCHELLEKENS, Vincent WELLENS, Sigrid HEIRBRANT, Luc COURTOIS, Josée WEYDERT, NautaDutilhAvocats) p.22 Maintaining resilience and a stronger governance framework will be key to sustain the Luxembourg securitization market growth (Papa SaliouDIOP, Sheroff Shafi SHAIKH, EY) p.23 Sélection des actions en période d’inflation élevée et d’incertitude politique (ODDOBHF) p.23 Green, Social, andSustainableBond Issuance to reach EUR 1.6tn by 2026 (Etude PwC) p.24 Les dividendes, un rempart contre l’inflation (Hilda APPLBAUM, Alfonso BARROSO, Marc NABI, Capital Group) p.24 The Pan-European Pension Product Regulation – Towards Luxembourg as Europe’s Pension Hub (S. N. HOOGHIEMSTRA, Loyens &Loeff) p.25 Banques centrales : la nécessité et le courage d’agir (WilliamDe VIJLDER, BNP Paribas) p.26 CirculaireCSSF 22/806 : les nouvelles règles du jeude l’outsourcing (Cédric LEROY, Naïm BOUAKLINE, BenjaminCLERC, HACAPartners) p.26 Malgré le poids de l’inflation, des opportunités demeurent sur les marchés obligataires (Matthieu BAILLY, Octo AM) p.27 The return of inflation (MozamilAFZAL, EFGAssetManagement) p.27 Integrating sustainability into MiFID II/IDD: not as straightforward as it seems (JulieCASTIAUX, CharleneMEYER, KPMG) p.28 How to properly and sustainably invest in Gold? (IvayloMARKOV, Thales Solutions) p.28 Wealth management & Wealth Techs : when they cooperate everybody wins (David SUETENS, Inde- pendentDirector, PierreNEMETH, SOPIAD) p.29 What is the current impact on private equity ? (SamDESIMPEL, Top Tier Access) p.29 PrivateAssets - Opportunités et défis (AndrewMcCAFFERY, Fidelity International) p.30 États-Unis d’Amérique : revue fiscale de l’année 2021 (Benjamin TOLUB, Bureau Tolub) p.30 Investissement dans les technologies : volatilité, valorisations et opportunités (JonathanCURTIS, Franklin Templeton) p.31 La révolution silencieuse des obligations ESG (Etude PictetAsset Management) p.31 Faut-il enterrer la diversification ? (Olivier de BERRANGER, La Financière de l’Echiquier) p.31 Quand l’ESG s’invite aux assemblées générales (Georgina PARKER, Quaero Capital) p.32 European Equities: why we are still constructive on the outlook despite the war (James RUTLAND, Invesco) p.32 Luxembourg entities, renting out real estate located in another EU Member State, do their VAT obliga- tions change? (JacquesVERSCHAFFEL, BenjaminDRAI, EY) p.33 La guerre enUkraine remet la gestion active à l’ordre du jour (JeanKELLER, QuaeroCapital) p.33 Le yen au plus bas depuis un demi-siècle : quelles conséquences ? (Laetitia BALDESCHI, Bastien DRUT, CPRAsset Management) p.34 People, Planet, Profit: Sustainable Finance & the Triple BottomLine (FARAD) p.34 t Emploi / Droit Cordon sanitaire ! (Stéphanie HENG, politologue, Alban de la SOUDIÈRE, polytechnicien) p.35 Réunion du Comité quadripartite : Déficit de 55,7 millions d’euros pour la Caisse nationale de santé (ministère de la Sécurité sociale) p.35 « Lemarché luxembourgeois de l’emploi reste attrac- tif » (Nicolas HURLIN, Marilyn COLAS HURLIN, The Recruiter Box) p.36 Monde du travail : le grand basculement (Etude ManpowerGroup) p.36 Un monde marqué par de grands défis et de pro- fondes transformations (Assemblée générale de la FEDIL) p.37 Les employés repensent leurs priorités (Workmonitor de Randstad) p.37 Le juge administratif s’invite de plus enplus dans les discussions fiscales (Julien LAMOTTE, Christelle LARCHER, JulieANDRE, Deloitte) p.38 L’intelligence économique, une responsabilité de l’entreprise (Ludivine PLESSY, Keep Contact) p.38 La Fondation de Luxembourg atteint le cap des 300 millions €d’engagements pour la philanthropie p.39 « L’intégration socio-économique des jeunes est une priorité » (Midi de la microfinance et de l’in- clusion financière ADA) p.39 Le nouveau droit d’établissement, stimulateur de l’esprit d’entreprise (Direction générale des classes moyennes) p.40 Licenciement avec préavis d’une salariée à son retour de congé parental (SolenneLAURENT, CASTEGNARO) p.40 Métavers. Expériences virtuelles, opportunités d’investissement bien réelles ? (Pauline LLANDRIC, Axa IM) p.41 t Style&Succès La Belle et la bête (la féminité et le cancer) (Florence LEMEER-WINTGENS, Look@Work) p.41 t Nominations p.42 et 43 t Informatique / Télécom « Nos règles doivent suivre l’évolution du secteur des services financiers » - Protection des consomma- teurs dans le domaine des services financiers en ligne (Commission européenne) p.44 Le bitcoin répond-il à un besoin économique ? (Yves CHOUEIFATY, TOBAM) p.44 Comment les RSSI peuvent-ils relever le défi de la sécurité duCloud ? (VinceHWANG, Fortinet) p.44 Are you ready to join the digital revolution? Oppor- tunities await in the metaverse (Fateh AMROUNE, Jesus PEÑAGARCIA, Deloitte) p.46 Who are the winners of the Luxembourg Cloud Awaards 2022? p.46 Résultats dupremier trimestre :Aquoi faut-il s’atten- dre de la part des sociétés technologiques ? (Nicholas HANCOCK, DavidOLDER, Carmignac) p.46 Guerre en Ukraine : un combat tanks contre tech (Pinaki DAS, Quintet Private Bank) p.47 Taking out loans using NFTs as collaterals: utopia or reality? (CorentinCHRISTOPHE, Initio) p.47 SOMMAIRE

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk5MDI=