AGEFI Luxembourg - Mars 2020 - pages gratuites

PRIX DU NUMÉRO : EUR 4,50 " ! -(+%%& 9 : MARS 2020 Le Journal Financier de Luxembourg NUMERO 03/343 ISSN1561-8366 Sommaire t Economie Coronavirus : Mesures de soutien pour les entreprises (Chambre deCommerce) p.5 Une crise économique en trois dimensions (ING) p.6 t Fonds d’investissement Le Private Equity doit-il s’inquiéter du corona- virus ? (EY) p.17 Liquidity risk, a long-time concern in asset management(HACAPartners) p.21 t Assurances Des opportunités pour l’assurance vie luxem- bourgeoise:Banqueenligne,Néobanques,Fin- tech,Insurtech,Robo-advisor…?(Périclès) p.31 ESGforinsurers:frommarketingconsideration tobetter executive judgment (KPMG) p.34 t Formations / Emploi Coronavirus : Comment les entreprises luxem- bourgeoises peuvent-elles anticiper les risques depropagation?(EtudeCASTEGNARO) p.38 «Une formation n’a d’intérêt que si elle répond àunbesoin» (Ofrion) p.42 t Informatique financière LestendancesFintechàBerlin(SGSS) p.44 2019, l’année des premières amendes RGPD à sept chiffres (EY) p.44 Sommaire détaillé en page 2 www.valuepartner s.lu LeJournalFinancierdeLuxembourg Par AlbanAUBREE (portrait), Associé, Private Equity et Aissata COULIBALY, Associate Partner, Private Equity, EY Luxembourg L e secteur du private equity (ou capital-investissement) présente à l’échelle mon- diale une santé à toute épreuve avec des retours d’investisse- ments records et plus de 4000 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Le Luxembourg, dans ce secteur, n’est pas en reste et s’est véritablement établi comme un territoire de choix pour le private equity mondial au cours des dernières années, impactant ainsi positivement l’économie nationale. Environnement des affaires dyna- mique, stabilité politique et écono- mique, situation géographique au cœur de l’Europe, capital humain hautement qualifié et expertise financière développée au cours de nom- breuses années, sont autant d’éléments qui ont contribué à l’essor de la place financière luxem- bourgeoise en général et à l’écosystème du capi- tal-investissement luxembourgeois en particulier. De plus, la vocation de son gouvernement à défi- nir une stratégie pour la place financière luxem- bourgeoise en tant qu’instance de concertation, contribue résolument à établir le Grand-Duché comme une place à même de servir l’inté- gralité de la chaîne de valeur du capi- tal-investissement, aussi bien à l’échelle européenne que mondiale. État des lieux Les véhicules de capital-investisse- ment luxembourgeois ont initiale- ment été dédiés à la structuration de plateformes d’acquisitions. Ces der- nières ont principalement contribué à la fonction back office de l’industrie, notamment l’administration juridique et la comptabilité. A cette époque, très peu de fonctions middle office , telles que la compliance ou la trésorerie, étaient gé- rées depuis le Luxembourg. Le début des années 2000 a vu l’émergence d’une place finan- cière luxembourgeoise solide avec l’introduction et le déve- loppement de véhicules d’in- vestissements variés, tels que la société d’investissement en capital à risque (SICAR) en 2004, le fond d’inves- tissement spécialisé (FIS) en 2007, les structures en commandites simples et spéciales en 2013, puis le fond d’investissement alternatif réservé (FIAR), dernier né des régimes de capital-investissement luxembourgeois voté le 14 juillet 2016. En tant que première place financière à l’échelle européenne pour les fonds d’investissement, la volonté manifeste du Grand-Duché au cours des deux dernières décennies a donc été d’augmenter significativement l’attractivité de la place au tra- vers, non seulement d’outils de structuration di- vers et agiles, mais aussi de la coordination d’une action de promotion des atouts du pays. Ainsi, si Luxembourg for Finance (LFF), organisme créé par le gouvernement luxembourgeois en collabo- ration avec les acteurs du secteur financier local, a pour objectif de renforcer le nation branding de la place financière à l’international auprès d’ac- teurs financiers, tels que les gestionnaires de fonds, afin de les attirer, le gouvernement luxem- bourgeois a, pour sa part, l’ambition de proposer des réformes structurelles. De nombreux acteurs et décideurs de la place fi- nancière pensent que ces ambitions devraient s’articuler principalement autour de l’identifica- tion de relais de croissance pour le capital-inves- tissement au Luxembourg, et ultimement de l’instauration d’un environnement favorable au développement des activités de middle office et de front office de façon à couvrir l’intégralité de la chaîne de valeur des fonds d’investissement al- ternatifs depuis le Grand-Duché. Suite en page 2 Private equity: défis ou ambitions pour la future décennie? Par Didier SAINT-GEORGES , Managing Director, membre du comité d'investissement stratégique de Carmignac N ul ne peut dire encore ce que sera l’impact économique global de la crise sanitaire provoquée par le COVID-19. Il est fort possible que l’effort général d’endiguement de l’épidémie par des mesures de confinement, dont la Chine a donné un exemple particulièrement radical, permette de contenir dans le temps, à défaut de l’avoir contenu dans l’es- pace, sa propagation. Mais même dans cette hypothèse de succès, le pro- blème est que ces mesures reviennent à perturber profondé- ment l’activité économique et sociale, en espérant que cela perturbe encore davantage la dynamique de trans- mission du virus. Le risque pour la croissance est de choisir l’automutilation de l’activité écono- mique au nom de l’intérêt de santé publique. Ce choix n’en est pas vraiment un en réalité. Devant l’inconnu de l’ampleur que pourrait pren- dre l’expansion d’une pandémie, l’opinion publique elle-même exige de ses dirigeants des mesures très fortes, quel qu’en soit le coût économique. Les gouvernements sont sommés d’agir, ce qui ajoute à l’enjeu sanitaire l’enjeu politique de démontrer la capacité des démo- craties à gérer efficacement une épidémie visiblement très active, après que le régime chinois l’ait fait, fût-ce tardivement. Un choc externe vaut mieux qu’un choc endogène Le scénario de base sur lequel la plupart des économistes s’accordent aujourd’hui est ainsi que le choc écono- mique immédiat sera violent, comme il l’est déjà en Chine, mais transitoire. Il ne semble pas déraisonna- ble en effet de prendre comme scénario central la réussite d’une résolution rapide de l’épidémie, peut- être même à la faveur d’une vulnérabilité du virus au réchauffement saisonnier du prin- temps, comme d’autres virus grippaux. De plus, cette épidémie constitue un choc externe et non endogène. En effet, à la différence de la crise de crédit de 2008, la situation ne résulte pas d’un profond déséquilibre économique, dont les rami- fications systémiques seraient par nature durables et complexes. En ce sens, elle s’apparente davan- tage aux attentats du 11 septembre 2001, à l’épidé- mie de SRAS de 2003 ou au tsunami de 2011, dont l’atteinte à l’économie peut-être normalement trai- tée efficacement avec toute l’artillerie classique des remèdes monétaires et budgétaires. Mais là, le problème auquel vont être confrontés les marchés est justement que la crise de 2008 a eu lieu, et chacun a pu découvrir depuis plus de dix ans la redoutable réalité des concepts d’hys- térésis (continuation des effets bien après la dis- parition de leur cause) et d’iatrogénie (graves effets secondaires d’un traitement). Suite en page 3 Comment analyser le risque du coronavirus pour l’investisseur? www.agefi.lu 41, Zone Industrielle, L-8287 Kehlen - Tel: +352 305757 1 - Fax: +352 24611564 - Email: agefi@agefi.lu (Lire la suite en page 4) www.pwc.lu +25+8 +3 Moral plutôt stable avant lamenace virale Le Baromètre Mensuel PwC (Indicateur de Confiance Economique) en collaboration avec AGEFI Luxembourg Private Equity − de vous à moi La rubrique mensuelle Par Laurent Capolaghi &Marie-LaureMounguia, EYLuxembourg du Private Equity Lire en page 17 FINANCE #FFF20 Cercle Cité 17 th SEPTEMBER 8.30 - 19.00 Event Partner [[[ JEVEHǻRERGIJSVYQ GSQ POSTPONED TO REGULATORY COMPLIANCE SENTINEL www.deloitte.lu DétailenpageXX Détail en page 7 www.deloitte.lu Lire article en page 29 Private Equity - Real Estate Luxembourg, Belgium, Switzerland, Hong-Kong, Monaco, Dubaï

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk5MDI=