Recherche
S'identifier

Mensuel de octobre 2019 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Les taux négatifs sont-ils devenus la nouvelle norme pour les investisseurs obligataires ?
Par Nick HAYES, gérant obligataire chez AXA Investment Managers   L’idée selon laquelle les épargnants devraient payer leur banque pour y placer leur argent peut sembler saugrenue. C’est pourtant la situation à laquelle sont aujourd’hui confrontés les investisseurs obligataires.   De nombreuses obligations d’État, notamment en Allemagne et au Japon, sont assorties de rendements négatifs. Il y a peu, leur encours total a ainsi franchi la barre des 15.000 milliards de dollars US(1). Et les obligations d’entreprise semblent parties pour leur emboîter le pas, puisque certaines affichent elles aussi des rendements inférieurs à zéro. Un tel scénario était pourtant autrefois inconcevable.   Les autorités monétaires abaissent les taux d’intérêt...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.