Recherche
S'identifier

Mensuel de novembre 2021 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


La déferlante coréenne n’a pas besoin de la Chine
Par Alice WANG – Gérante du fonds Quaero Capital Funds (Lux) – Bamboo   En 2006, la société de production coréenne CJ EM s’est fixé comme objectif que «le monde entier visionne des films coréens au moins 2 ou 3 fois par an, mange coréen 1 ou 2 fois par mois, regarde 1 ou 2 séries coréennes par semaine et écoute 1 ou 2 chansons coréennes par jour». A l’époque, cette déclaration était presque risible. Aujourd’hui, alors que Squid Game – la série Netflix la plus populaire dans 94 pays – connaît un succès planétaire fulgurant, elle semble réalisable. Netflix a d’ailleurs annoncé son intention de consacrer un demi-milliard de dollars à la création de contenu coréen pour cette année.   La Chine aura été touchée par la vague coréenne (ou Hallyu)...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.