Recherche
S'identifier

Mensuel de novembre 2021 - Economie / Banques

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


COP26 – Beaucoup d’hypocrisie et quelques espoirs
OPINION - Par Stéphanie HENG, politologue franco-belge et experte en communication et Alban de La SOUDIERE, polytechnicien et fonctionnaire international   Six ans après Paris (COP21), la COP26 de Glasgow a le mérite d’exister, surtout après l’intermède Covid, et elle suscite à la fois déceptions et espoirs. C’est néanmoins le bal des hypocrites, d’une part parce que pratiquement aucun pays n’a respecté les engagements pris à Paris en 2015, et d’autre part parce qu’ils prennent bien soin d’ignorer, surtout les plus riches d’entre eux, le facteur Kuznets.   Le facteur Kuznets : un facteur essentiel   Simon Kuznets est un économiste né dans l’actuelle Biélorussie mais émigré aux États-Unis en 1922. Il est notamment...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.