Recherche
S'identifier

Mensuel de novembre 2019 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Effets de Manche
«On va s’amuser ». Prophétiques les propos du Président Charles de Gaulle, opposé à l’entrée du Royaume-Uni au sein du Marché commun en 1963 ? Plus de 50 ans après, si les tribulations du Brexit amusent ou désabusent, elles empoisonnent assurément la vie des investisseurs depuis plus de 3 ans, les détournant des actions britanniques. Mais le dénouement de ce feuilleton sans fin pourrait bien changer la donne.   Rappelons que si son poids s’est allégé dans les indices – un quart du MSCI aujourd'hui contre 33% avant juin 2016 – le marché britannique reste de loin le premier d’Europe.   Ses atouts ? Profond, il est aussi très diversifié. Les fonds de private equity ne s’y trompent pas, multipliant depuis 6 mois les achats de belles histoires...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.