Recherche
S'identifier

Mensuel de novembre 2019 - Economie

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Taux d'intérêt négatifs : Pourquoi certaines banques sont plus touchées que d'autres
Les taux d'intérêt négatifs frappent les banques de plein fouet. Justin BISSEKER, analyste des banques européennes chez Schroders, explique pourquoi certaines banques sont plus touchées que d'autres.   Le mois dernier, la Banque centrale européenne (BCE) a abaissé son taux de dépôt à -0,5% et relancé son programme d'assouplissement quantitatif qui lui permettra de reprendre ses rachats d'obligations. La croissance économique atone et l'inflation modérée dans la zone euro font que le marché s'attend à ce que les taux d'intérêt continuent de baisser.   L'idée est que les taux bas stimulent l'économie grâce au crédit moins cher. Le rachat d'obligations a pour but de pousser les investisseurs à faire des placements plus risqués. Mais les taux bas ont un effet...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.