Recherche
S'identifier

Mensuel de mai 2013 - Fonds/Bourse

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Bon gré, mal gré, le gré-à-gré en mutation
Alors qu’une grande effervescence règne depuis 2011 autour la réforme «MiFID II», un autre pilier de la réforme des marchés de dérivés a attiré beaucoup moins d’attention: les implications opérationnelles immédiates du règlement EMIR semblent encore sous-estimées par l’industrie.   Initiative mondiale, implémentations régionales   Lors du sommet de Pittsburgh en septembre 2009, le G20 s’est engagé à réformer les marchés dérivés de gré-à-gré (OTC): «Tous les contrats de produits dérivés de gré à gré normalisés devront être échangés sur des plates-formes d’échanges ou via des plates-formes de négociation électronique selon le cas et compensés par des contreparties centrales d’ici la fin 2012 au plus tard.». Cette réforme a pour objectifs principaux la...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.