Recherche
S'identifier

Mensuel de mars 1997 - La Place

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Luxembourg trop orienté vers la collecte de dépôts?
C'est la question que pose Yves Stein, responsable de la fonction Marketing et Développement à la BGL dans un article des "Notes Financières", intitulé "Dix ans de place financière du Luxembourg". L'évolution en pourcentage du total de bilan des postes crédits à la clientèle et de dépôts à la clientèle appuie la thèse d'un excés de prudence des banques luxembourgeoises. En 1987, les deux postes s'alignaient, représentant chacun envrion 30% du total de bilan. A la mi-1996, les dettes envers la clientèle correspondaient à 40% du bilan tandis que les créances envers la cientèle représentaient moins de 20%. Ce phénomène s'est produit alors que l'activité des crédits internationaux progressait fortement. Le Luxembourg n'a pas participé à cette évolution. "On peut valablement se demander si...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.