Recherche
S'identifier

Mensuel de mars 1997 - Liège, Terre d'investissments

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Immobilier résidentiel : Liège ne fait pas partie des métropoles chères : faut-il s'en réjouir ?
Globalement, le wallon semble plus tent par la rnovation de logements anciens que par la construction d'habitations neuves. Depuis 1985, construction et transformation considrs ensemble, la part wallonne des investissements "logements" est toujours infrieure 23% du chiffre belge alors que le poids de la population wallonne est de 33% (1). Lige et environs n'chappent pas ce mouvement. La construction neuve continue d'afficher quelques faiblesses. A Lige, on parle mme d'"engouement" pour la rnovation de grosses maisons bourgeoises. Mme s'il existe des disparits sous-rgionales importantes dans l'activit de construction rsidentielle...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.