Recherche
S'identifier

Mensuel de juin 2022 - Fonds / ESG

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Gestionnaire de patrimoine ou gestionnaire d’émotions ?
Par Juho HILTUNEN, Deputy CEO of Banque Havilland S.A.   La crise en Ukraine se poursuit et la volatilité des marchés reste élevée alors que les investisseurs s’empressent de réagir aux gros titres et que les commentateurs réajustent leurs perspectives à la lumière de la pénurie d’énergie qui exacerbe un contexte inflationniste déjà élevé. Tout comme l’émergence du Covid-19 début 2020 a brisé l’optimisme d’une période de croissance économique modérée, l’invasion russe a stoppé net les actifs à risque à l’approche de l’été 2022.   Bien que les portefeuilles de nos clients n’aient pratiquement aucune exposition directe aux actifs russes ou ukrainiens, l’importance indéniable de la contribution de la Russie à l’approvisionnement énergétique mondial ...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.