Recherche
S'identifier

Mensuel de juin 2015 - Economie

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Réflexion iconoclaste sur la fiscalité du capital
Par Bruno Colmant, Professeur à la Luxembourg School of Finance, Associé Roland Berger Strategy Consultants, Membre de l'Académie Royale de Belgique   Comment justifie-t-on la progressivité de l’impôt? Le revenu d’une personne physique est soit consommé, soit épargné. Mais la fraction de la consommation n’est pas proportionnelle au revenu: on ne double pas sa consommation si le revenu est multiplié par deux. L’épargne augmente ainsi de manière marginalement croissante avec le revenu. Cette logique conduit à un impôt progressif.   En termes économiques, l’impôt des personnes physiques taxe donc la formation d’épargne (c'est-à-dire la constitution d'un stock d'épargne), puisqu'un haut revenu, destiné à être plus facilement épargné qu'un bas revenu, est...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.