Recherche
S'identifier

Mensuel de juin 2013 - Economie/Consultance

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Intérêts négatifs : l'antimatière de la monnaie ?
Par Bruno Colmant, Prof. Dr. à l’UCL et à la Vlerick Business School, Membre de l’Académie Royale de Belgique   La BCE vient d'annoncer qu'elle pourrait considérer une baisse du taux d'intérêt sur ses  dépôts jusqu'à ce qu’il en devienne négatif. Actuellement, ce taux, qui rémunère les dépôts des banques privées auprès de la BCE, est de 0%. Un taux de dépôt négatif reviendrait à faire payer les banques privées pour placer leurs liquidités auprès de la BCE. Tout se passe comme si cette dernière protégeait tellement les dépôts qu’il faudrait payer cette garantie au-delà de la rémunération de l'argent. La BCE pousse donc indirectement les banques à prêter leurs liquidités excédentaires aux Etats ou à des débiteurs privés. Cette posture signale aux marchés que la cohésion de...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.