Recherche
S'identifier

Mensuel de juin 2010 - Economie / Conseil

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Près de quatre entreprises sur dix sous-estiment les coûts d’intégration après une fusion ou un rachat
Sous la pression de la crise économique, la réalisation de synergies appropriées et l’optimisation de la rentabilité revêtent une importance cruciale pour le succès d’un rachat. Une planification et une gestion des coûts efficaces au cours des processus de fusion et d’intégration après la reprise d’une entreprise jouent ici un rôle prépondérant. Et pourtant, une entreprise sur trois enclenche la planification du processus d’intégration trop tard, juste après la conclusion de la transaction. En outre, 39% des entreprises dépassent les coûts d’intégration prévus lors du rachat. Une majorité de celles qui ont participé à l’enquête (62%) donne la préférence à une intégration plus rapide pour économiser ainsi des coûts et dissiper l’incertitude. C’est ce qui ressort du rapport...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.