Recherche
S'identifier

Mensuel de juin 2003 - Informatique bancaire

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Les grandes banques s’intéressent de plus en plus à la performance d’entreprise dans son ensemble
Les entreprises de la finance sont en train de perdre un peu de leur stature ‘institutionnelle’, et, stimulées par la dérégulation et la mondialisation, engagées dans une compétition de plus en plus acharnée, les exigences de leur ‘Enterprise Performance Management’ (EPM) (Gestion de la Performance d’Entreprise) sont aussi en train de changer. Aux critères d’évaluation caractéristiques d’industries qui font travailler les capitaux, viennent s’ajouter des critères le plus souvent associés à des organisations centrées sur la clientèle. Parmi ces critères, on trouvera la rentabilité – sous toutes ses facettes, ainsi que d’autres tels que le taux de renouvellement du personnel, la solvabilité ou l’investissement. En même temps, le rôle de l’EPM est en train de...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.