Recherche
S'identifier

Mensuel de février 2021 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


L’espoir n’est pas une stratégie
Par Gaurav CHATLEY, Fund manager of the MG European Credit Investment Fund   Le problème de l’endettement de nos sociétés s’est aggravé avec la pandémie de Covid-19.   Depuis une dizaine d’années, la Banque centrale européenne (BCE) est un investisseur actif sur les marchés obligataires européens.   Dans ce paysage surréaliste où la banque centrale représente un acheteur d’envergure insensible aux prix, les investisseurs en obligations d’entreprises européennes semblent convaincus qu’il est peu probable que les spreads de crédit s’élargissent de manière incontrôlée.   Mais ce n’est pas une stratégie très sure : la BCE pourrait un jour atteindre les limites de son soutien aux marchés...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.