Recherche
S'identifier

Mensuel de février 1998 - Magazine

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Galerie L'Indépendance : Joseph Probst, sensibilité musicale et maîtrise de la peinture
A l'origine, "Die Winterreise" est un cycle de 24 Lieder de Franz Schubert, inspirés par des poèmes de Wilhelm Müller, et composés en 1827, c'est-àdire un an avant sa mort. Le musicien, atteint de syphilis depuis 1822, se porte très mal, à la fois à cause de sa maladie, mais aussi et surtout à cause de la mort de Beethoven en mars 1827 qui l'a énormément marquée. "Die Winterreise" illustre le tragique périple de l'homme en marche vers le tombeau, interrogeant le ciel sans obtenir de réponse sur sa destinée et rejetant finalement l'illusion des dogmes pour se réfugier dans le néant. C'est au début des années 80, à l'âge de 70 ans que le peintre de Junglinster, Joseph Probst s'inspire de la poésie et de la musique des Lieder pour les mettre en peinture. Joseph Probst a mis tout juste...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.