Recherche
S'identifier

Mensuel de décembre 2019 - Droit / Emploi

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Expatriés français en Belgique : gare aux idées reçues !
Par Yvan VAILLANT, directeur de l’Ingénierie patrimoniale du Groupe Edmond de Rothschild et Patricia Di Croce, directeur de l’Ingénierie Patrimoniale de la succursale en Belgique   La communauté française vivant en Belgique s’est parfois installée pour des raisons fiscales au sein du Royaume mais le contexte a évolué. L’instauration de dispositifs d’exit tax successifs du côté français a dissuadé certaines expatriations tandis que la législation belge est devenue plus complexe. Souvent ces ex contribuables français n’ont pas été avertis de certains effets patrimoniaux inattendus. Nous allons tenter en quelques exemples d’illustrer quelques idées reçues.   «Les plus-values mobilières sont exonérées en Belgique, alors autant céder son  entreprise...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.