Recherche
S'identifier

Mensuel de décembre 2019 - Droit / Emploi

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Faut-il croire en son trust ?
Par Benjamin TOLUB, Esq., avocat associé de Gray Tolub LLP à New York   L’imposition américaine des trusts étrangers peut être complexe. L’une des situations communes et malheureuses de l’entrée dans l’univers fiscal américain des trusts consiste à ce que les bénéficiaires d’un trust étranger deviennent résidents fiscaux américains.   Par exemple, des parents belges peuvent avoir créé une fondation privée belge avec leurs enfants comme bénéficiaires, il y a de nombreuses années, lorsque les enfants étaient mineurs. L’un des enfants peut par la suite choisir d’étudier aux États-Unis et éventuellement décider de rester aux États-Unis pour y vivre et y travailler. A la fin de son statut étudiant, il deviendrait résident fiscal américain, ce qui peut...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.