Recherche
S'identifier

Mensuel de décembre 2019 - Consultance

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Good busy, Bad busy
La quête d’efficience des entreprises et leur transformation progressive se heurtent souvent à un argument imparable : tous leurs employés sont «busy», au bord du burn-out. Mais à y regarder de plus près, certaines activités inutiles et chronophages peuvent libérer du temps pour assurer les nécessaires adaptations permettant aux sociétés de rester compétitives en 2020.   Interview avec Jérôme BLOCH, PDG de 360DigitalHeroes.   Comment définissez-vous le concept de «Bad busy» ?   Nous y intégrons toutes les activités qui ne permettent pas aux employés de remplir la mission indiquée dans leur contrat.  Par exemple, la commerciale d’une entreprise encode des cartes de visites au lieu d’appeler ses clients ou...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.