Recherche
S'identifier

Mensuel de décembre 2007 - Ressources Humaines / Formations

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Les sociétés de recrutement doivent reconsidérer les frontières géographiques
Birgitte Müller quitte chaque lundi matin son domicile de Zurich pour prendre l’avion et rejoindre son travail dans une banque internationale à Francfort. Son vol de 7 heures du matin arrive à Francfort aux environs de 8h15 et la plupart du temps elle est à son poste à 9 h du matin. Elle partage un appartement avec une collègue durant la semaine bien qu’elle soit susceptible de se rendre à Londres pour quelques jours et en prime à New York pour un déplacement occasionnel. Quand elle en a la possibilité, elle retourne à Zurich le jeudi soir et travaille à la maison le vendredi. Quelquefois elle est partie de chez elle pour deux ou trois semaines d’affilée. Birgitte est juste un exemple de la capacité croissante à la mobilité de la main d’œuvre qualifiée à travers toute l’Europe. Aujourd’hui...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.