Recherche
S'identifier

Mensuel de décembre 2007 - Vie des sociétés

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Fermer les écoutilles
"FSA reste bien protégée par rapport aux risques que nous assurons (...) Quand on voit les taux de dégradation des portefeuilles à de nombreux endroits, nous avons encore des protections qui restent très importantes et qui peuvent subir des scénarios très dégradés par rapport à ceux que nous voyons aujourd'hui", a dit Axel Miller. Le marché s'est en revanche inquiété de l'apparition de défauts pour un autre produit assuré par FSA, des crédits revolving accordés à des particuliers généralement très solvables et sécurisés par des actifs immobiliers (HELOC). Ils se sont traduits à ce jour par des demandes d'indemnité de 31,5 millions de dollars. Dans les conditions actuelles, FSA espère récupérer ces sommes à terme. Sur la base du scénario le plus pessimiste, elle pourrait accuser une perte...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.

Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.