Recherche
S'identifier

Mensuel de avril 2022 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Le stress hydrique, une menace pour la santé financière des entreprises
Par Emma DONER, Matt LANSTONE, Matthieu CHATEAU, Capital Group   Le dérèglement climatique met les investisseurs face à deux nouveaux types de risque : le risque de transition (coût associé au passage à une économie sobre en carbone) et le risque physique (coût découlant de l’augmentation des sécheresses, des inondations, des événements météorologies extrêmes et de l’élévation du niveau de la mer). Le stress hydrique est l’un des plus importants risques physiques liés au changement climatique, et les investisseurs doivent en tenir compte.   Bien qu’il s’agisse d’événements isolés, la sécheresse et la pénurie d’eau ont démontré leur capacité à réduire, voire à interrompre rapidement toute production, à engendrer l’annulation de projets en phase...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.