Recherche
S'identifier

Mensuel de avril 2022 - Fonds d’investissement

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Plus que jamais, Prométhée est européen
Par Thomas PLANELL, gérant - analyste DNCA   La dislocation se poursuit. Tout comme la guerre s'enlise en Ukraine, l'antagonisme entre les actifs financiers s'enracine et disperse les clefs de lecture. Des entrailles fumantes des marchés éprouvés par ce premier trimestre apocalyptique, nul oracle ou shaman ne peut encore lire l'avenir. Aucun auspice ne concorde encore véritablement à prophétiser le crépuscule de notre cycle.   Les spreads de crédit ne montrent aucunement les stigmates récessifs de la courbe des taux souverains américains. L'apogée de son inversion, à 5 ans, est d'ailleurs très inhabituelle (2% d'occurrence dans l'histoire, en mars 2006, en décembre 1994 et janvier 1995, en septembre 1982) et met en doute la portée eschatologique...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.