Recherche
S'identifier

Mensuel de avril 2013 - Economie/Fiscalité

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>


Etienne Schneider regrette que la BCE ait laissé ses taux inchangés
Le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur, Etienne Schneider, regrette que la BCE ait décidé de laisser ses principaux taux directeurs inchangés, lors du dernier Conseil des gouverneurs qui s’est tenu le 4 avril (lire article en page 7). Tout en reconnaissant que la BCE a joué un rôle clé dans la gestion de la crise financière et bancaire, le ministre est déçu que la BCE n’ait pas envoyé un signal fort en baissant les taux d’intérêt directeurs.   En effet, la BCE reconnaît dans son communiqué que les risques de dégradation de la conjoncture dans la zone euro au cours du prochain semestre. Dans sa dernière prévision, la Commission européenne table, pour l’année en cours, sur une récession de 0,3% qui se traduirait par un taux de chômage élevé de 12,2% dans la...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.