Recherche
S'identifier
mercredi 27 avril 2005
Tous les titres

 

Fax du mercredi 27 avril 2005 - Tous les titres

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>

 

Pas de renégociation de la Constitution si la France dit "non", selon Jean-Claude Juncker (AP)

"Il n'y aura pas de renégociation" de la Constitution européenne si la France rejette le traité lors du référendum du 29 mai, a affirmé mercredi le Premier ministre du Luxembourg Jean-Claude Juncker. "Il n'y aura pas de renégociation du traité si un pays dit 'non'", a-t-il affirmé. "Dire que le processus s'achèvera si (la France) dit 'non' est une idée qui manque extrêmement de maturité", a poursuivi M. Juncker, dont le pays assure la présidence tournante de l'Union européenne. "Nous poursuivrons le processus de ratification, même s'il est vrai que les ratifications, après le 'non' d'un Etat membre, seront de plus en plus difficiles". La constitution a déjà été ratifiée par cinq pays. Mais les derniers sondages montrent qu'une majorité de Français sont opposés au traité...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.