Recherche
S'identifier
lundi 20 septembre 2004
Tous les titres

 

Fax du lundi 20 septembre 2004 - Tous les titres

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>

 

La Fed confiante dans la puissance de son verbe

La banque centrale américaine juge que sa stratégie très inhabituelle consistant à donner un coup de pouce à l'économie en 2003 grâce à sa seule politique de communication, mais sans toucher à ses taux, a démontré la puissance de son verbe, selon une étude interne. Cette étude, menée par Ben Bernanke, l'un des gouverneurs de la Fed (Réserve fédérale), Vincent Reinhart et Brian Sack, "confirme le rôle potentiellement important que joue la communication d'une banque centrale dans la manière dont se forment les attentes du public en matière de future politique des taux". En 2003, la Fed était confrontée un problème très spécifique: la déflation restait une menace mais son taux d'intérêt directeur était à seulement 1%. A ce niveau, il ne restait guère de marge de manoeuvre à la banque centrale...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.