Recherche
S'identifier
mardi 19 octobre 2004
Tous les titres

 

Fax du mardi 19 octobre 2004 - Tous les titres

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>

 

La confusion règne sur la mesure des délocalisations (France)

i>(…) «Le Luxembourg fut en 2003 le premier pays d'accueil des investissements directs à l'étranger au monde… mais on ne risque pas de trouver beaucoup d’usines délocalisées au Grand-Duché» Les effets des délocalisations sont difficiles à quantifier en l'absence d'indicateurs fiables, si bien que la confusion règne autour de leur mesure, comme en témoigne le succès d'un indicateur jugé peu pertinent par certains, les investissements directs à l'étranger (IDE). Dans une étude datant d'un an, le Direction des relations économiques extérieures (DREE) de Bercy a conclu que "les investissements industriels dans les pays en développement susceptibles de correspondre à des délocalisations représentent 4% du stock total d'IDE français". Ce chiffre a été cité cette année dans des...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.