Recherche
S'identifier
mardi 14 septembre 2021
Tous les titres

 

Fax du mardi 14 septembre 2021 - Tous les titres

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>

 

BCE : une orientation accommodante dont on ne voit pas la fin

Par William De VIJLDER, directeur de la Recherche Economique du Groupe BNP Paribas   La réunion de la BCE n’a pas créé de surprise. Le recalibrage du programme d’achats d’urgence face à la pandémie (pandemic emergency purchase programme, PEPP) était largement attendu et les questions ont essentiellement porté sur le sens de cette décision : s’agit-il ou non d’un tapering (réduction des achats d’actifs)?? Non sans une pointe d’humour, Christine Lagarde a répondu — «the lady isn’t tapering» — faisant ainsi clairement comprendre qu’elle n’entendait pas couper le robinet. La réponse plus technique est la suivante : le volume global du PEPP étant préétabli, une légère réduction du rythme des achats d’actifs ne va pas modifier l’injection cumulée de liquidité in fine...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.