Recherche
S'identifier
mardi 2 mars 2004
Tous les titres

 

Fax du mardi 2 mars 2004 - Tous les titres

go back Retour << Article précédent     Article suivant >>

 

La FEDIL s’inquiète des engagements trop ambitieux pris par le gouvernement luxembourgeois à Kyoto

En date du 2 juillet 2003, le Parlement européen a approuvé linstauration dun marché européen des droits démission de gaz à effet de serre, transposé par la directive « Emission Trading » instaurant pour certains secteurs industriels un système obligatoire dallocation et de négoce de quotas démission de CO2. Cette directive constitue une mise en uvre partielle de laccord de Kyoto de décembre 1997, où le gouvernement luxembourgeois a pris lengagement de réduire, à lhorizon 2008-2012, les émissions de gaz à effet de serre de 28% par rapport à lannée de référence 1990. Pour la FEDIL, cet engagement trop ambitieux en comparaison avec la moyenne européenne (-8%), risque de mettre en péril le développement de léconomie...
Cette page n'est accessible qu'aux abonnés payants.
Veuillez vous identifier si vous êtes abonnés à la consultation de nos archives.
Nous vous invitons à souscrire un abonnement, ou à prendre contact avec nous.

This page is only accessible to paying subscribers.
Please identify yourself if you have subscribed to the consultation of our archives.
We invite you to take out a subscription, or to contact us.